Informations aux vendeurs

 

7 POINTS UTILES QUE VOUS DEVEZ OBLIGATOIREMENT LIRE AVANT DE VOUS DÉCIDER À VENDRE VOTRE BIEN IMMOBILIER

 

1. ENQUÊTE DE VENTE ET PROGRAMMATION

La vente de votre propriété est certainement une décision vitale. Avant de vous décider à vendre votre bien, il serait judicieux de procéder à une enquête en consultant les autres offres de vente dans votre région de Céphalonie ou de votre quartier d’Argostoli ou de Lixouri. Durant ce processus, vous découvrirez quelle est la possible ou effective valeur de votre bien et ceci en vue de déterminer le prix de vente requis de la façon la plus réaliste possible. De plus, les ventes qui ont eu lieu récemment sont un moyen comparatif de fixer un prix qui se révèlera attractif dans de nombreux pays étrangers.

Sur notre site internet, vous pourrez consulter des biens immobiliers dont les critères correspondent aux vôtres; dans tous les cas cependant un représentant de notre agence pourra vous conseiller sur le meilleur prix de vente possible pour votre propriété.

 

2. AVEZ-VOUS FIXÉ VOTRE PRIX DE VENTE ? CHOISISSEZ BIEN VOTRE AGENT IMMOBILIER !

Puisque vous vous êtes fait une idée précise de la valeur de votre propriété à vendre, l’étape suivante, probablement la plus importante, est le choix d’une agence immobilière de confiance, laquelle vous représentera dignement en menant à bout la mission que vous lui aurez confiée. Il convient pourtant ici de faire extrêmement attention ! Nul besoin d’un agent immobilier, qui, à l’aide de commentaires flatteurs, surestimera le prix de votre propriété dans le but intéressé d’ajouter encore un logement ou terrain à sa liste de vente. Vous avez besoin d’un agent qui vous proposera les meilleurs moyens de promouvoir votre bien immobilier sur la base de son expérience émérite et sans vous “caresser dans le sens du poil”, il vous proposera le prix de vente “le plus commercial possible”. Ici, un rôle spécial sera joué par le côté unique de votre propriété, que ce soit une habitation, un terrain ou un local commercial, face à la conccurence, selon sa position géographique, son prix de vente et d’autres caractéristiques comme la demande générale de biens immobiliers du même genre que le vôtre. Il est nécessaire de construire une relation de confiance et une collaboration réciproque  avec votre agent immobilier, bâtie sur un contact permanent en accord avec vos propres besoins.

L’acheteur convenable viendra, pourvu que vous ayez de la patience !

 

3. EST-CE LA BONNE PÉRIODE POUR METTRE MA PROPRIÉTÉ EN VENTE ?

Comme il va de soi pour toutes les ventes, le marché de l’immobilier connaît des périodes d’envolées des transactions, mais aussi des moments de dépréciation. Pendant les trois ans de 2011 à 2013, le “real estate” grec a connu ses plus fortes pressions, dues à la crise économique, avec pour résultat que les prix de nombreux biens immobiliers ont chuté de 35 à 50%, par rapport à l’année  2010. Malgré cela, durant cette même période, notre entreprise investissait, en dépensant d’importantes sommes publicitaires pour promouvoir les propriétés en vente de nos clients. A partir de 2014, conséquence de la baisse à 3% de la taxe sur les transactions d’achats-ventes immobilières, mais aussi de la croissance exponentielle du tourisme partout en Grèce, les acheteurs étrangers sont revenus, signalant le retour en force du marché hellénique de l’immobilier. Sans le moindre doute, l’une des meilleures périodes pour entamer le processus de vente de votre habitation, de votre terrain ou de votre local commercial se trouve être au printemps ; car après la trêve de Noël, la plupart des acheteurs programment leurs vacances, ainsi que des voyages prospectifs, en vue de rechercher le bien immobilier idéal. Les premiers mois de l’année, avant la saison estivale, vous pouvez procéder à toutes les préparations et visites nécessaires, qui sont indispensables préalablement à la mise en vente de votre bien.

 

4. PRÉPAREZ VOTRE BIEN IMMOBILIER, POUR RÉUSSIR À OBTENIR LE MEILLEUR PRIX

La première impression compte déjà pour moitié de la future vente. Imaginez quelles seraient les possibilités pour une recommandation de l’agent immobilier à un acheteur potentiel, de parvenir à une issue positive, si l’image de votre bien n’était pas irréprochable ?

Si, par exemple, vous désiriez vendre votre voiture, vous ne prendriez jamais rendez-vous avec l’acheteur intéressé, sans l’avoir préalablement nettoyée méticuleusement ? Ainsi, l’intérieur désordonné d’une habitation et un jardin peu soigné ou carrément en friches révulserait tout acheteur potentiel !

Prenez garde donc… Les améliorations et les visites que nous vous proposerons sont la clé du succès. Dans les grandes lignes, voici ce que nous vous proposons :

 

1. Faites en sorte que vos jardins et parterres soient soignés, les plantes arrosées afin de montrer toute leur vitalité. De même, pour vos patios ou cours intérieures qui doivent être impeccables, sans le moindre objet traînant ici ou là.

2. La piscine doit être limpide et remplie, selon votre envie.

3. Si votre maison n’a pas été repeinte depuis des années, un raffraîchissement serait certainement le bienvenu.

4. Soyez vigilants avec vos animaux de compagnie qui doivent être attachés assez loin de l’habitation.

5. Utilisez des couleurs claires et vives pour mettre en valeur les petits espaces intérieurs et des nuances neutres, qui ne fatiguent pas le regard, dans les pièces principales où l’on passe le plus de temps.

6. Faites attention à ce que les pièces soient rangées, les couloirs et dépendances propres, avec un éclairage suffisant.

7. Les salles de bain doivent être propres, sans fuites, équipements sanitaires endommagés, ni odeurs désagréables.

8. Vérifiez que tous les encadrements et portes de garage soient pleinement fonctionnels et sans le moindre danger.

9. Éloignez les anciens meubles qui encombrent inutilement le lieu et pensez à disposer canapés et table de salle à manger de manière à présenter le logement le plus fonctionnel et vivable possible.

10. Laissez l’agent immobilier être à l’écoute des possibles remarques critiques de la part de l’acheteur, sans incessantes interventions inutiles.

11. Pour terminer, n’oubliez pas que les petits détails font la différence !

 

5. QUELLE EST LA VALEUR RÉELLE DE VOTRE BIEN IMMOBILIER ?

Il s’agit d’une question qui appelle plusieurs réponses.

a) Celle que vous, en tant que vendeur, pensez pouvoir correspondre à votre propriété

b) Celle qui correspond à des ventes récentes, et donc, en général, au prix estimé par l’agent immobilier

c) Celle que l’acheteur potentiel est disposé à offrir en dernier ressort

d) Le prix final sur lequel les deux parties seront parvenues à s’accorder

 

Bien sûr, ce qui n’a aucune importance est le prix que vous avez payé par le passé pour acheter le bien que vous désirez vendre à présent.

De plus, le montant investi dans la construction de votre habitation est de même un critère sous-jacent, à partir duquel on ne peut estimer le prix qui correspondra au marché actuel des ventes de biens immobiliers.

C’est ce cours du marché qui mettra en balance votre bien à vendre et qui vous explicitera, non pas combien il coûte, mais combien il vaut.

 

6. LE BIEN IMMOBILIER SURCOTÉ

1. Il détourne les acheteurs d’une possible visite et il est difficile par la suite de recevoir une quelconque offre d’achat.

2. Il décourage l’agent immobilier de poursuivre ses tentatives puisque le résultat est connu d’avance.

3. Il réduit vos rendements économiques car vous perdez un temps précieux, avant d’en arriver finalement à réduire le prix de vente demandé.

 

7. LES OBLIGATIONS DU VENDEUR AVANT LA TRANSACTION IMMOBILIÈRE

Avant donc de transférer votre propriété au nouvel acheteur, vous devez absolument connaître toutes les obligations qui vous incombent selon la législation grecque. A ce stade, l’assistance d’un agent immobilier professionnel ayant acquis une expérience de nombreuses années et une connaissance optimale du cadre légal, lequel change constamment, est un sérieux atout pour vous permettre de gagner un temps précieux et éventuellement de l’argent aussi.

Pour information, quelques-unes d’entre-elles entrent en compte dans les cas suivants:

 

TERRAIN: Relevé topographique / Titres de propriété / extraits du cadastre et schémas dans le cas où le bien immobilier est situé dans une zone où la plan cadastral est achevé / Taxes certifiées de propriété / Certificat d’un ingénieur civil concernant un terrain inconstructible, etc.

CHAMP AGRICOLE: Tous les documents mentionnés ci-dessus sont indispensables et, en outre, il est requis un certificat du service forestier  de la région où est localisé votre bien.

CONSTRUCTION: Il faudra fournir tous les documents mentionnés ci-dessus, ainsi qu’un certificat d'économies d'énergie, dans le cas où la propriété transférée a une surface dépassant les 50 m2, un permis de construire, un document délivré par un ingénieur civil certifiant l’absence  d’actes arbitraires ou dans le cas où ils existent, il faudra payer une amende correspondante et les honoraires de cet ingénieur civil pour qu’ainsi le bien immobilier soit inclus au processus de soumission à la loi sur les actes arbitraires.

 

Bien entendu, un relevé de votre imposition fiscale est requis, ainsi qu’un certificat de votre caisse de sécurité sociale, dans le cas ou vous êtes employé d’une entreprise / vous êtes un auto-entrepreneur ou profession libérale / vous avez un chantier en construction.

Pour plus de détails, contactez-nous et nous vous dirigerons vers les services compétents.

Nous pouvons aussi nous charger de toutes le processus bureaucratique ou bien vous recommander des collaborateurs pour chacune des démarches ci-dessus.